Version PDF Imprimer

LE ROLE DES CENTRES DE FORMALITES DES ENTREPRISES.


Les centres de formalités des entreprises (CFE) permettent aux entreprises d'accomplir en un même lieu et au travers d'un dossier unique les déclarations relatives à leur création, aux modifications de leur situation ou à la cessation de leur activité auxquelles elles sont tenues par les lois et règlements en vigueur.
Les centres de formalités des entreprises (CFE) permettent aux entreprises d'accomplir en un même lieu et au travers d'un dossier unique les déclarations relatives à leur création, aux modifications de leur situation ou à la cessation de leur activité auxquelles elles sont tenues par les lois et règlements en vigueur.
L'existence de ces centres évite aux responsables d'entreprises la multiplication des démarches auprès d'organismes distincts pour leurs déclarations juridiques, fiscales, sociales...
La loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008 a investi les CFE du rôle de Guichet Unique, ce qui leur permet de réaliser toutes les formalités et démarches nécessaires au démarrage effectif d'activité par le créateur d'entreprise, au-delà de la création proprement dite (ex : autorisation d'exercice, inscription sur des registres professionnels, déclaration en mairie ou préfecture liée à l'ouverture..)

Les CFE assurent le contrôle et la transmission des déclarations et pièces justificatives aux organismes destinataires des formalités, avec une obligation de confidentialité des informations recueillies.

Les CFE ont donc un rôle de :
+centralisation des déclarations;
+contrôle des documents présentés;
+transmission de l'ensemble des pièces aux organismes destinataires qui s'assurent de leur régularité et de leur validité.

Future Artisan (entrepreneur individuel), Artisan en société (SARL, EURL, SA, SAS, SNC, société en commandite) contactez le CFE de la Chambre de métiers et de l'artisanat de votre département d’implantation.

Vous devez également contacter votre CFE :
+Lors de l'ouverture d'un établissement supplémentaire
+Lors du transfert d'un établissement
+Lors de la fermeture d'un établissement
+Lors des modifications concernant : l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de conjoint collaborateur, ...) la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés, ...) l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise, ...) un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité, ...)
+Lors de l'embauche du premier salarié ou de la fin d'emploi salarié (s'adresser au CFE URSSAF)
+Lors de la cessation totale d'activité de l'entreprise.

CFE Chambre de métiers 14 : 02 31 53 25 00
CFE Chambre de métiers 50 : 02 33 76 62 62
CFE Chambre de métiers 61 : 02 33 80 00 50



Le reste de l'actualité
  • NOUVEL ESPACE DE L’APCE "REPRENEUR/CEDANT"
    Découvrez le nouvel espace dédié aux repreneurs et aux cédants d'entreprise ! Vous y trouverez toutes les informations indispensables : méthodes, outils pratiques, conseils, témoignages, contacts, etc

  • IMPOSITION SUR LE REVENU OU IMPOSITION SUR LES SOCIETES?
    Les conséquences fiscales du choix du statut. Selon la structure juridique choisie, les bénéfices de l'entreprise sont soumis à l'impôt sur le revenu (IR) ou à l'impôt sur les sociétés (IS). L’APCE a réalisé un document de synthèse sur la question.

  • NACRE : UN DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT POUR LA CREATION ET LA REPRISE D'ENTREPRISE
    NACRE est un dispositif d'accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise, adapté aux besoins des porteurs de projets, demandeurs d'emploi ou bénéficiaires de minima sociaux. Il intervient dès le montage du projet et jusqu'à 3 ans après la création / reprise de l'entreprise.

  • LE FGIF
    Le fonds de garantie pour la création, la reprise et le développement d'entreprises à l'initiative des femmes (FGIF) garantit des prêts répondant aux critères suivants:

  • LE GROUPEMENT D’EMPLOYEURS, UNE SOLUTION.
    Vous avez besoin d'une secrétaire comptable 2 jours par semaine, d’un informaticien à mi temps, d’un animateur de site Internet 7 h par semaine, le groupement d’employeur peut être la solution.

  • CHOIX DE L'EMPLACEMENT DU LOCAL COMMERCIAL
    La recherche d'un local commercial est importante.

  • COMMENT PROTEGER LE NOM DE VOTRE ENTREPRISE
    C’est l’INPI qui tient le Registre national du commerce et des sociétés (RNCS). Vous pouvez ainsi, vérifier que les noms de votre société sont disponibles avant de les protéger auprès de l'INPI. La dénomination sociale, le nom commercial et l’enseigne sont les différentes appellations qui servent à distinguer une entreprise. Il vous appartient vérifier que les noms que vous allez utiliser sont disponibles et les protéger.

Actualites

   
Realisation Web-Interactive